Complots et alliances

Norvège, 875 Que fait-elle dans cette église chrétienne alors qu’elle ne croit pas en Dieu, au bras d’un homme qu’elle connaît à peine ? En désignant Aedan mac Connall, l’ennemi de son clan, à son père qui exigeait qu’elle se marie pour hériter des terres, Dagmar pensait nommer le seul homme qui refuserait. Pas un traître prêt à compromettre son désir d’indépendance. Peut-elle encore l’attaquer et fuir, comme elle sait si bien le faire en tant que guerrière, ou doit-elle accepter de se soumettre à l’autorité paternelle ?