C'était pas censé se passer comme ça

Un roman feel-good pétillant par l'auteur de "Le jour où ma vie a vraiment dérapé"

C'était pas censé se passer comme ça

Il n’y a pas de famille parfaite… mais il y en a des plus cinglées que d’autres.Les fêtes de fin d’année, c’est toujours un grand moment d’angoisse. L’heure du bilan, des crises de foie, des vexations et des sourires forcés. Cette année, chez les Stradavine, la fête est pimentée par la venue de deux invitées. Il y a d’abord Léo, 25 ans, ravie de fuir ses parents qui la persécutent pour qu’elle trouve un «  vrai travail  » (depuis quand se déguiser en Simba n’est pas un vrai travail  ?) et un «  gentil garçon  ». Et il y a Renata, la belle-fille psy allergique à la famille, aussi névrosée qu’attachante. Deux invitées dont la venue n’était pas prévue, et va tout changer : entre coups de foudre, virée impromptue en boîte, liaisons secrètes et crises de rire, la famille Stradavine va en voir de toutes les couleurs… pour le pire, mais surtout pour le meilleur  !  A propos de l’auteur  Ève Borelli habite dans le sud de la France, entourée de sa famille ainsi que d'un chat extrêmement capricieux. Enseignante en lettres, elle aime écrire autant qu'elle apprécie les moments entre amis, les fous-rires, les bons repas, les apéros précédant les bons repas et la légèreté.