Découvrez le final d’une série de fantasy urbaine commencée en 2014 et dont le dernier tome est paru fin 2018.

Par 1 mars 2019 à 14:17

Dans un monde si proche du nôtre vivent des hommes qui veulent par tous les moyens agrandir leur territoire au détriment des « autres ». Les autres ce sont des métamorphes (loups-garous, vampires, moissonneurs, etc.) et des créatures si anciennes qu’elles n’ont pas de nom. Une jeune femme, héroïne de la série, nommée Meg Corbyn sera le lien entre les humains et les autres.

J’ai dévoré cette série de 2500 pages en deux semaines et je me suis vraiment attachée aux personnages. C’est une série surprenante et bien plus riche que le résumé du premier tome le laissait supposer. L’univers est original et complet, les personnages singuliers et complexes. Cette série est aussi et avant tout une ode à la nature et à l’écologie et une fois de plus se pose la question de la répartition des ressources naturelles. Celles-ci devraient être accessibles à tous et non à une minorité de décideurs uniquement appâté par le gain.