Accrochez-vous, ça risque de tanguer sévèrement!

Par 6 avril 2020 à 17:33

Avec un nombre de mille deux cents passagers à bord, on va suivre la traversée de plusieurs personnes : la première centaine de page est assez longue. L'auteur prend le temps de décrire la vie de ses personnages, cela nous sert à nous familiariser avec eux. Au moins, on a le temps de s'attacher à certains passagers ou membres de l'équipage. Puis l’élément déclencheur arrive et tout bascule : un livre d'horreur par excellence! Les chapitres sont courts et donnent un bon rythme de lecture. Âme sensible s'abstenir!!!